Benjamin Castaldi et son couple avec Valérie : souvenirs de leur rencontre "mignonne" sur les bancs de l'école

Si Gilles Verdez, prochainement marié à Fatou, cherche des conseils dans l'organisation de la petite fête, le chroniqueur de Touche pas à mon poste pourra se tourner les yeux fermés vers Benjamin Castaldi. L'ancien animateur de Secret Story a été marié quatre fois en 52 ans d'existence. Un constat pour lequel il fait l'objet de nombreuses blagues sur le plateau de Cyril Hanouna. S'il n'est pas très fier d'avoir divorcé autant de fois, il ne regrette rien de ses choix. Il s'est d'ailleurs rappelé avec beaucoup de tendresse son tout premier mariage avec Valérie Sapienza.

Alors que Cyril Hanouna parlait des redoublements à l'école, Benjamin Castaldi, à qui c'est arrivé quand il était en première, a préféré se souvenir de détails bien plus joyeux que celui de retaper une classe. A l'époque, il était déjà en couple avec Valérie : "Ma première femme, je l'ai rencontrée en troisième, a-t-il assuré, sous les yeux médusés de ses camarades. Je l'ai demandée en mariage à 22 ans, on a été à la même fac ensemble !" En se remémorant ces lointains souvenirs, Benjamin Castaldi a été empreint d'une certaine nostalgie : "C'est mignon, je trouve."

Divorcés en 2001, Benjamin Castaldi et Valérie Sapienza sont restés en bons termes. C'est ensemble qu'ils célébraient d'ailleurs, en 2019, l'obtention du baccalauréat de Simon, un des deux garçons - avec Julien - qu'ils ont eus au cours de leur mariage. Pas de...

Lire la suite


À lire aussi

Laurent Ruquier en couple avec Hugo Manos : les dessous de leur rencontre révélés en détails
Vladimir Poutine en couple : les détails de sa rencontre avec Alina Kabaeva, qui n'avait que 18 ans
Dimitri Payet en couple avec Ludivine depuis plus de 15 ans : comment se sont-ils rencontrés ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles