Avec Belooussov à la Défense, Poutine laisse entendre qu’il est prêt "pour une longue guerre"

Alors que l’armée russe enregistre des avancées dans le nord-est de l'Ukraine, Vladimir Poutine change de ministre de la Défense. Sergueï Choïgou, en poste depuis 2012 et fidèle parmi les fidèles du maître du Kremlin, a été remplacé dimanche par le vice-Premier ministre Andreï Belooussov, un économiste sans aucun bagage militaire. Décryptage avec Alexandra Filippenko, analyste politique basée à Vilnius, qui revient sur cette nomination et son timing.

Le nouveau ministre russe de la Défense, Andreï Belooussov, choisi par Vladimir Poutine, dimanche 12 mai, n’est pas un militaire. Si son profil d’économiste peut intriguer dans les capitales occidentales, les experts qui se sont penchés sur sa nomination et le remaniement surprise du gouvernement estiment qu’il n’a rien d’étonnant au moment où l'économie russe se réoriente vers l'effort de guerre.

Après tout, son prédécesseur Sergueï Choïgou, qui fait partie du cercle très fermé des proches du maître du Kremlin et qui paradait en uniforme, n’était pas non plus issu des rangs de l’armée russe.

À lire aussiAndreï Belooussov, un technocrate russe pour continuer la guerre en Ukraine


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Guerre en Ukraine : la Russie poursuit son avancée dans la région de Kharkiv
En Russie, Vladimir Poutine limoge le ministre de la Défense Sergueï Choïgou
Andreï Belooussov, un technocrate à la tête de la Défense russe pour continuer la guerre en Ukraine