Belmondo face au handicap : sa leçon de courage

·1 min de lecture
Jean-Paul Belmondo a été victime d'un AVC pendant l'été 2001.
Jean-Paul Belmondo a été victime d'un AVC pendant l'été 2001.

« Plus on me jette à terre, plus vite je me relève et plus j?ai envie de me battre ! » avait l?habitude de lancer Bébel le bagarreur face aux aléas de la vie et aux caprices du destin? Et ce fut avec cette rage au ventre qu?il fit face à son handicap après un grave AVC survenu en Corse, pendant l?été 2001. Transporté d?urgence à Bastia, il avait finalement été transféré à Paris en soins intensifs, avant de ressortir paralysé du côté droit : l?acteur ne peut plus parler, ni se tenir debout, ni utiliser sa main? Celui qui assuma des dizaines de cascades périlleuses sur ses films est désormais cloué dans un fauteuil roulant.

Belmondo s?isole alors comme un animal blessé, se repose sur ses proches et ses fidèles, verrouille toute information vers l?extérieur et commence le combat de sa vie : se relever et parler à nouveau, et ce, malgré le scepticisme des médecins. Il s?entoure de spécialistes, se lance avec énergie dans la rééducation, parvient à se lever au bout de quelques mois et peut soutenir un début de conversation seulement au bout d?un an. Son but : reprendre la comédie, remonter sur les planches, renouer avec son métier, faire la nique à la camarde et prouver à tous qu?il est loin d?être un homme fini.

Et quoi de mieux pour le prouver que de convoler devant les médias ? Un an après son accident cérébral, le voilà qui décide d?épouser Natty, sa compagne depuis treize ans. Mariage dans la mairie du 6e devant le Tout-Paris, Drucker et Rochefort comme témo [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles