Les Belles de Manara à Bruxelles, au sommet de l'érotisme

Vertaldi, Aurélia
Milo Manara, couverture de «Borgia Tome III», crayon sur papier, 8000 euros. / Milo Manara/ Huberty Breyne Gallery

EN IMAGES - La galerie Huberty-Breyne consacre une exposition au maître italien de la bande dessinée. Près de Quatre-vingt d'œuvres magnifiant la femme, pour la plupart inédites, seront présentées jusqu'au 5 janvier.

Sculpturales, courbes vertigineuses et jambes interminables, à la fois sensibles et provocatrices, les femmes de Milo Manara entremêlent sensualité et élégance. La galerie Huberty-Breyne, consacre jusqu'au 5 janvier une exposition au maître italien de la BD érotique. Elle rassemble près de 80 œuvres du maestro, illustrations, couvertures et grandes aquarelles inédites, démonstrations de sa passion pour les femmes.

» LIRE AUSSI - BD: un certificat d'authenticité pour lutter contre la fraude de planches originales

Né en 1945 en Italie, rien ne prédisposait l'auteur à embrasser cette prestigieuse carrière dans la BD érotique, ses débuts dans le dessin découlant d'impératifs financiers pour payer ses études d'architecture. Mais sa découverte de Barbarella créée par Jean-Claude Forest fut une illumination. Milo Manara s'est imposé, entre autres, avec des œuvres comme Le Déclic ou Le Parfum de l'invisible.

» LIRE AUSSI - Manara serviteur du Caravage

La galerie Huberty-Breyne réunit des œuvres exclusives issues de ses derniers travaux. Une trentaine de nouvelles couvertures, magnifiques, noir et blanc de ses albums réalisées pour une intégrale vendue par le quotidien Il corriere della sera côtoient ses illustrations crées pour le jeu de cartes érotique, «Red Light, a star is porn».

Infirmière, maîtresse d'école, punkette, maîtresse Sadomasochiste tour à tour insolentes ou mutines, ces héroïnes traversées d'une «vision fantasmée des années 1980, ont été réalisées avec une certaine légèreté et ironie», a expliqué au Figaro Milo Manara, lors d'une visite privée de l'exposition.

Dans le vaste univers du maestro, les supers-héros de Marvel ont également leur place, avec de grandes aquarelles étonnantes (...) Lire la suite sur Figaro.fr

BD: un certificat d'authenticité pour lutter contre la fraude de planches originales 
Manara serviteur du Caravage 
25 aquarelles de Manara, représentant Bardot, vendues 592.702 euros 
Et Manara croqua Bardot 
Jean-Claude Götting: «Les femmes que je dessine n'existent pas» 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro