Plus belle la vie : épuisés, les acteurs n'ont pas le moral à cause des nouvelles conditions de tournage

Depuis le 26 mai, les comédiens de Plus belle la vie ont repris le chemin des plateaux de tournage. Les téléspectateurs découvriront les épisodes inédits à partir du lundi 29 juin. La diffusion avait été interrompue le 1er mai 2020. Le Parisien a pu s'inviter sur le plateau. Et recueillir notamment les impressions des acteurs soumis à de nouvelles conditions, bien plus compliquées que celles qu'ils connaissaient avant le confinement. A croire le quotidien, elles commencent déjà à peser sur le moral des troupes.

Des conditions drastiques et pesantes

Si la prise de température n'est pas obligatoire à chaque fois qu'ils entrent sur les plateaux de la Belle de Mai qui abrite le tournage de la fiction de France 3 depuis son lancement, en revanche, le lavage de mains lui l'est. Et pas qu'un peu et à grand renfort de gel hydro-alcoolique. Si les acteurs ont le droit de retirer leurs masques le temps des prises, ils sont priés de les porter avant comme après. Les techniciens, eux, n'ont pas ce loisir puisqu'ils sont contraints de les arborer en permanence. Les scènes de baiser, de bagarre ou d'embrassades sont, jusqu'à nouvel ordre, totalement proscrites afin de leur permettre de conserver les distances réglementaires.

"C'est deux fois plus fatigant pour tout le monde"

Si Cécilia Hornus, qui a récemment rendu hommage à Marcel Maréchal, (Blanche) a constaté "une ambiance plus feutrée" et des scènes "plus découpées" qu'avant et filmées avec seulement trois et non plus quatre caméras, Jean-Charles

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Buffy contre les vampires : que deviennent les acteurs depuis la fin de la série ? (PHOTOS)
Marine Lorphelin, Clémence Botino, Maëva Coucke, Laury Thilleman… Les Miss France de nouveau réunies ! (PHOTO)
Demain nous appartient (TF1) : mais qui est le violeur de Sète ? Nos théories !
Plus belle la vie : le feuilleton est de retour mais où en était-on ?
Quand Thomas Sotto se moque (gentiment) du look de son collègue Pascal Praud... (PHOTO)