"La plus belle séquence de ma vie télé" : Christine Kelly revient sur le dérapage d'Eric Zemmour sur les mineurs isolés

Elle ne regrette rien. En promotion actuellement pour la parution de son livre "Libertés sans expression", Christine Kelly a accordé une interview au quotidien "L'opinion". L'occasion pour elle de faire le point sur son parcours télévisuel et notamment sur son poste de présentatrice de "Face à l'info" sur CNews, émission où elle officie chaque soir depuis près de trois ans. Une émission qui, jusqu'à la rentrée dernière, accueillait en chroniqueur principal Eric Zemmour, dont les propos ont régulièrement créé la polémique, notamment sur les mineurs isolés.

En octobre 2020, il avait estimé face à Christine Kelly que les mineurs isolés en France sont des "voleurs", des "assassins" et des "violeurs" avant de reconnaître un peu plus tard dans la même émission qu'il était difficile de faire une généralité mais que "la responsabilité de la France et du gouvernement c'est de ne pas prendre le risque". Ces propos ont valu à l'ancien candidat à l'élection présidentielle d'être condamné à 10.000 euros d'amende en début d'année pour provocation à la haine raciale. Une condamnation dont il a fait appel.

De son côté, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (désormais ARCOM) avait infligé une amende de 200.000 euros à CNews, estimant que la chaîne avait failli à ses obligations. Le gendarme de l'audiovisuel avait également déploré concernant Christine Kelly que "la maîtrise de l'antenne n'avait pas été assurée".

...

Lire la suite


À lire aussi

Incendie à Notre-Dame de Paris : Une séquence spéciale diffusée dans "Plus belle la vie" ce soir
Coronavirus : Les comédiens de "Plus belle la vie" mobilisés pour des clips de prévention
Sébastien Charbit ("Plus belle la vie") : "Le feuilleton est piraté environ 350.000 fois par jour"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles