Bella Hadid : le travail très surprenant qu’elle rêvait de faire avant de devenir mannequin

Sa vie – en plus de l’afficher sur les réseaux sociaux – Bella Hadid vient de la décortiquer dans les colonnes du dernier numéro de Vogue Paris. Fière de sa réussite, c’est avec un certain orgueil que la jeune femme de 23 ans réalise son omniprésence lors des semaines des défilés que ce soit à Milan, Paris ou New York (où elle vit). « Je veux toujours plus, je ne me dis jamais que c’est suffisant, déclare la petite sœur de Gigi Hadid. J’aime inspirer les créateurs, qu’ils projettent sur moi leur univers. J’ai eu beaucoup de chance cette saison, c’est vrai. » Histoire de garder les pieds sur terre, entre deux voyages à l’autre bout du monde ou défilés, Bella retourne dans le ranch qu’elle a acheté avec sa sœur à une heure de New York. C’est – d’ailleurs – là qu’elle a décidé de se confiner avec ses parents et sa sœur. Sur place : des chevaux et de grands espaces.

Passion secrète

Au cours de cet entretien pour Vogue Paris, Bella Hadid révèle qu’avant d’avoir été repérée dans la cour du lycée, elle aspirait à tout autre chose. Bien après le lancement sur orbite mode de sa grande sœur Gigi, Bella Hadid optait pour une carrière à des antipodes de la mode. « J’ai grandi dans un ranch à Santa Barbara, déclare la jolie brune. Donc petite, j’imaginais que mon métier, quand je grandirais, serait lié aux chevaux, ou en tous cas aux animaux. » Viendra se coupler à cet attrait la passion de Yolanda, sa maman, pour la photographie. « Elle m’a beaucoup appris sur le sujet, ajoute Bella. Alors

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Nagui choque après une blague très limite sur le physique d'une spectatrice
PHOTO Kylie Jenner dévoile son énorme poitrine sur Instagram et c’est très chaud
Prince Harry : sa dernière prise de parole publique fait débat
Dans l’ombre de Mary : que devient Tom Hanks, guéri du Covid-19
PHOTO Clara Morgane célèbre les Saints de glace très déshabillée sur Instagram