Bella Hadid explique pourquoi elle a arrêté l’alcool

Zed Jameson/SIPA

Bella Hadid s’est confiée au magazine «In Style» sur les raisons qui l’ont poussée à arrêter de boire de l’alcool.

Bella Hadid n’a plus bu d’alcool depuis six mois. Le top modèle américain a fait cette confidence au magazine «In Style ». Si elle s’est ainsi confiée, c’est parce qu’elle lance sa marque de boisson non alcoolisée, alors qu’elle explique «avoir bu son lot de verres». «J’aimais beaucoup l’alcool, au point que j’ai même commencé à annuler des soirées parce que je sentais que si je buvais, je n’arriverais pas à me contrôler», commente-t-elle.

Celle qui en 2014 avait été arrêtée pour conduite en état d’ivresse et condamnée à six mois de probation, 25 heures de travaux d'intérêt général et 20 heures de réunions aux alcooliques anonymes (en plus d'une suspension de permis d'un an), dit aujourd’hui ne «plus ressentir le besoin de boire de l’alcool». «Parce que je sais comment cela va m’affecter à 3 heures du matin, quand je me réveillerai terriblement anxieuse, en pensant aux choses du passé, à ce truc que j'ai dit au lycée il y a cinq ans. Il y a ces effets interminables de stress et de chagrin après ces quelques verres alors qu’ils n’ont pas arrangé grand-chose en réalité», révèle la jeune femme de 25 ans.

Bella Hadid se confie souvent sur ses problèmes personnels, liés à sa vie ou à son métier de mannequin. En novembre dernier, elle a publié une photo d’elle en train de pleurer dans son lit, accompagnée de la légende : «Voilà à quoi je ressemble la plupart du temps la nuit depuis des années». «Les réseaux sociaux ne sont pas réels. A quiconque souffre, souvenez-vous de ça. Parfois, vous devez juste entendre que vous n’êtes pas seuls. Alors de vous à moi, vous n’êtes pas seuls. Je vous aime, je vous vois, je vous entends», avait-elle ajouté.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles