Belgrade signe avec Moscou : la Serbie prolonge son approvisionnement en gaz russe

Belgrade ignore les sanctions européennes contre la Russie et signe avec Moscou un accord qui prolonge de trois ans son approvisionnement en gaz russe.

Même si la Serbie est candidate à rejoindre l'Union européenne, son président Aleksandar Vucic est resté proche de Vladimir Poutine et refuse de condamner explicitement l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Le Kremlin a publié un communiqué confirmant l'accord et la prolongation ininterrompue des livraisons.

Selon les sondages, la majorité des Serbes préférerait rejoindre une forme d'union avec la Russie plutôt que l'Union Européenne.

En échange de son soutien, la Serbie bénéficie de tarifs préférentiels.

Selon Aleksandar Vucic, Gazprom fait payer son gaz trois fois moins cher à la Serbie qu'aux autres pays européens et, l'hiver prochain, le tarif devrait être dix fois moins élevé qu'ailleurs.

La Serbie dépend quasi entièrement du gaz russe et Moscou est l'actionnaire majoritaire de la compagnie nationale serbe de pétrole et de gaz.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles