Belgique. Vaccination : “Tirons au sort parmi les moins de 40 ans”

La Libre Belgique (Bruxelles)
·1 min de lecture

Un groupe d’experts psychologues estime dans une tribune qu’une fois les plus vulnérables vaccinés, la campagne devra être pensée autrement qu’en termes de tranches d’âge et de priorités. Pour n’oublier et ne léser personne, il y a selon eux un moyen : le hasard.

Quand tous les groupes prioritaires, en particulier les personnes âgées, auront été vaccinés contre le Covid-19, à qui le tour ? Laissons le hasard en décider et “tirons au sort”, proposent les auteurs d’une tribune publiée mercredi 21 avril par la Libre Belgique.

Selon les membres du groupe d’experts “Psychologie et corona”, un groupe de psychologues constitué en Belgique depuis le début de la pandémie pour, notamment, tenir à jour un baromètre de la motivation de la population pour faire face au coronavirus, l’objectif des quelques mois difficiles qui nous attendent” sera de “garder tout le monde à bord autant qu’il est possible”.

Or, “de toute évidence, ce n’est pas en descendant progressivement sur l’échelle des âges des plus vieux aux plus jeunes qu’on y parviendra”, estiment-ils.

“Tensions intergénérationnelles”

En effet, il sera essentiel, selon ces psychologues, de modifier l’approche de la campagne vaccinale quand tous ceux qui ont plus de 40 (ou 45) ans, dont la priorité est difficilement contestable en raison de leur vulnérabilité vis-à-vis du Covid-19, auront reçu leurs deux doses :

Il

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :