Belgique, Pologne, Islande... ces rares pays européens qui allègent leurs restrictions anti-Covid

Jeanne Bulant
·5 min de lecture
La ville de Nuremberg en Allemagne (Photo d'illustration). - Flickr - CC Commons - Henri Bergius
La ville de Nuremberg en Allemagne (Photo d'illustration). - Flickr - CC Commons - Henri Bergius

L'Union européenne, qui a franchi mardi le seuil symbolique des 500.000 morts du Covid-19, a vu la tendance s'améliorer doucement depuis quelques jours. Et bien que la campagne de vaccination s'accélère sur le continent, rares sont les pays qui sont prêts à relâcher la pression. La tendance est toujours à la prudence et au renforcement des contrôles aux frontières face à la menace des nouveaux variants.

Certains pays, toutefois, sont tentés par un allègement progressif de leurs mesures de restrictions. Les coiffeurs ont rouvert leurs portes samedi en Belgique, tout comme certains lieux culturels et sportifs en Pologne ou en Autriche. Au Royaume-Uni, la rapidité de la campagne vaccinale permet désormais au gouvernement d'envisager une levée progressive du confinement.

Le professeur Antoine Flahault, épidémiologiste à l'Institut de santé globale de l'université de Genève, appelle cependant à la prudence. Auprès de l'Agence France-Presse (AFP), le spécialiste recommande d'"anticiper des risques de rebonds (épidémiques) en apprenant des (...) erreurs passées", en référence aux déconfinements trop rapides de l'été 2020 en Europe.

· Les coiffeurs ouverts en Belgique

Après trois mois de fermeture en Belgique, il est de nouveau possible de se rendre chez le coiffeur depuis samedi. Des conditions strictes sont toutefois imposées aux professionnels, comme le rapporte le quotidien belge La Dernière Heure: outre le port du masque obligatoire, ils doivent attendre 10 minutes entre deux prises en charge afin que le matériel soit désinfecté, et les clients doivent attendre à l'extérieur du salon.

Les coiffeurs sont les seuls métiers de contact autorisés à rouvrir leurs portes en Belgique, les autres devront patienter jusqu'au 1er mars.

· Les stations de ski et bords de mer pris d'assaut en Pologne

Les Polonais ont afflué vers les stations de ski et les bords de mer ce dimanche pour le week-end de la Saint-Valentin, profitant de l'allègement des restrictions sanitaires mais négligeant le port du masque et la distanciation, selon les autorités locales.

La Pologne a décidé vendredi de rouvrir ses théâtres, hôtels et piscines avec une demi-jauge, après la réouverture lundi des musées, bibliothèques, galeries d'art et autres centres commerciaux. Un allègement des restrictions qui va à contre-courant de ce qui est appliqué ailleurs en Europe.

Le gouvernement polonais de droite a allégé les restrictions sous la pression du secteur touristique, indiquant qu'il réexaminerait la situation dans deux semaines. Les salles de sport sont en revanche restées closes, ainsi que les restaurants qui ne restent autorisés qu'à pratiquer la vente à emporter.

· Commerces et musées rouverts en Autriche

Face à la colère d'une partie de la population, l'Autriche a autorisé les musées et les commerces à rouvrir leurs portes, malgré un nombre de contaminations au Covid-19 relativement élevé. Et les écoles peuvent de nouveau accueillir des élèves deux jours par semaine.

Mardi, le gouvernement autrichien a décidé de restreindre la circulation du virus à la sortie de la région montagneuse du Tyrol où plusieurs centaines d'infections au variant sud-africain ont été détectées. La région a été montrée du doigt en raison de l'afflux de skieurs étrangers sur ses pistes, restées ouvertes malgré le confinement mais censées être réservées aux locaux.

Samedi à Vienne, environ 2000 personnes ont de nouveau bravé une interdiction de manifester pour protester contre les dispositions visant à endiguer le virus.

· Quasi retour à la vie normale en Islande

L'Islande, proche du zéro cas, a retrouvé une vie quasi normale. Le pays a levé cette semaine une nouvelle série de restrictions, et concentre désormais ses efforts dans les contrôles aux frontières. Les bars, piscines et salles de sport ont pu rouvrir leurs portes, le pays étant l'un des seuls pays classé "vert" sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

· Le confinement strict bientôt levé au Royaume-Uni?

Le Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d'Europe où presque quatre millions de personnes ont été contaminées et plus de 115.000 sont mortes, entrevoit une porte de sortie au strict confinement en place depuis des semaines. Le pays a en effet réussi son ambitieux pari de vacciner 15 millions de personnes vulnérables d'ici la mi-février.

Le gouvernement de Boris Johnson espère donc pouvoir commencer à lever très progressivement le confinement décrété début janvier à partir du mois de mars, visant en priorité la réouverture des écoles et des magasins dits non-essentiels, les pubs et les restaurants.

· Des salles de sport rouvertes en extérieur en Allemagne

En Allemagne, la tendance n'est pas à l'allègement des mesures de restriction. Certaines salles de sport ont toutefois rouvert sous des tentes en extérieur, et ce malgré de très basses températures, comme le rapporte la chaîne de télévision allemande das Erste. À Berlin, Mannheim ou encore Rostock, certaines salles de sport ont installé des tentes avec du matériel sur le parking de leurs clubs. Selon la chaîne, certaines ont déjà été contraintes de fermer leurs portes par les autorités locales.

Pour celles autorisées à rester ouvertes, il faut toutefois réserver un créneau horaire pour pouvoir s'entraîner 45 minutes maximum par jour, et le port du masque chirurgical est obligatoire. L'Allemagne a toutefois prolongé jusqu'au 7 mars la plupart des restrictions en place, et a décidé jeudi de fermer sa frontière avec la République tchèque et le Tyrol autrichien. Vendredi, la région de la Sarre a annoncé ne pas exclure le rétablissement de contrôles aux frontières avec la France et le Luxembourg.

Article original publié sur BFMTV.com