En Belgique, malgré la crise sanitaire, les musées restent ouverts

Sophie Granel
·1 min de lecture

Des visiteurs en train d'observer des toiles dans un musée. Une image qui, en France, fait aujourd'hui partie du passé. Mais en Belgique, depuis le 1er décembre , les musées sont ouverts. C'est le cas du BAM (Musée des Beaux-Arts de Mons) qui propose jusqu'au 18 avril une très belle exposition Roy Lichtenstein.

Voilà de quoi faire pâlir de jalousie les passionnés de culture français : chez nos voisins belges, malgré la crise sanitaire actuelle, il est possible de se rendre au musée. Alors, certes, le protocole est drastique - port du masque obligatoire, jauge réduite (pas plus de 45 entrées par créneau d'une demi-heure) et visite uniquement sur rendez-vous - mais l'essentiel est là : la culture fait de la résistance. "Je pense que c'est un bon compromis", explique Nicolas Martin, le bourgmestre de Mons, "pour, à la fois retrouver un accès à la culture, une forme de loisir pour les citoyens qui en ont bien besoin en ce moment, et puis pour que le monde de la culture puisse aussi enfin revivre".

Un secteur jugé essentiel

Car en Belgique, contrairement à la France qui l'a décrété secteur non essentiel, la culture est considérée comme un outil indispensable au "vivre ensemble". C'est ce qu'explique le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi