Belgique: l'imam Iquioussen est sorti de prison et va être placé sous surveillance électronique

L'imam Iquioussen. - BFMTV
L'imam Iquioussen. - BFMTV

L'imam Hassan Iquioussen est sorti ce lundi matin de la prison de Tournai en Belgique où il était incarcéré, après avoir été interpellé un mois plus tôt. Il doit être placé sous surveillance électronique et assigné à résidence.

L'imam marocain, interpellé en Belgique il y a un mois, était réclamé par la justice française pour s'être soustrait à un arrêté d'expulsion. Il a obtenu le 27 octobre dernier d'être libéré et placé sous surveillance électronique, la justice belge considérant le risque de fuite comme mineur.

Le placement sous bracelet électronique impose à l'homme de 58 ans de résider dans "un lieu précis, déterminé par l'ordonnance" de libération, selon un porte-parole du parquet. Il doit résider chez un ami.

Fiché S

Hassan Iquioussen a été au coeur d'un feuilleton politico-juridique cet été. Fin juillet, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé l'expulsion de ce prédicateur du Nord, fiché S par les services de renseignement.

L'arrêté lui reproche "un discours prosélyte émaillé de propos incitant à la haine et à la discrimination et porteur d'une vision de l'islam contraires aux valeurs de la République".

Mais l'imam était introuvable au moment où cet arrêté, qu'il avait contesté devant la justice, avait été définitivement validé par le Conseil d'État le 31 août.

Article original publié sur BFMTV.com