Belgique: l'hôpital de Liège au pied du mur face au Covid-19

·2 min de lecture

Près de 7 500 personnes sont hospitalisées à cause du Covid-19 en Belgique. La Wallonie est l'une des régions les plus contaminées d’Europe depuis le début de cette deuxième vague. Au centre hospitalier régional de Liège, les places en soins intensifs viennent à manquer.

Avec notre envoyé spécial à Liège, Alexis Bedu

« On est au pied du mur. Les prochains jours seront déterminants », décrit Antoine Gruselin, responsable des relations publiques de l’hôpital de la Citadelle. « La salle 30, c’est la salle des soins intensifs. C’est la salle qui est vraiment dédiée aux patients Covid »

Dans les cellules, les malades intubés resteront plusieurs semaines. Des services entiers se sont réorientés vers les soins des patients Covid-19, comme celui de Dr Benedicte Schenkelaars : « On est une unité de soins intensifs à la base, de traumatologie qui a été transformée en salle de Covid. On a trois unités de six lits qui sont Covid. Il nous reste quelques lits, mais les places sont chères. Dès qu’on a un sortant, on a potentiellement une entrée. »

Une accélération avec la rentrée étudiante

Des patients ont été transférés vers des hôpitaux moins saturés en Flandre. La Wallonie a connu un pic de contamination deux fois plus important qu’au printemps, explique Sylviane Portugaels, directrice de l’hôpital.

« Début octobre, on a senti une montée très rapide. Et puis ça a commencé à doubler. C’est bien sûr la rentrée universitaire qui a engendré cette augmentation de cas. La vie y est jouasse. Les jeunes rentrent chez eux, embrassent leurs parents et ça a flambé d’un coup. »

►À lire aussi : Covid-19: en Europe, des reconfinements en ordre dispersé

Depuis un mois, entre ces murs, 59 personnes sont mortes après avoir contracté le Covid-19. Et la directrice rappelle que toutes les tranches d’âges sont touchées :