Belgique : l’imam Hassan Iquioussen placé en rétention administrative en vue d’une expulsion

© Kenzo Tribouillard/AFP

L’imam Hassan Iquioussen a été placé en rétention administrative en Belgique. C’est ce qu’a annoncé la secrétaire d'État belge à l'Asile et la Migration Nicole de Moor dans un communiqué qu’a pu consulter l’AFP. « L'homme a perdu son droit de séjour en France et devait retourner dans son pays d'origine, le Maroc. Il a donc été placé dans un centre de retour fermé en vue de son éloignement du territoire », a fait savoir la secrétaire. Le prédicateur marocain, fiché S, avait fui en Belgique cet été, et avait été arrêté sur place , afin de se soustraire à un arrêté d’expulsion en France. Il est accusé d’avoir tenu des propos jugés antisémites et contraires aux valeurs de la République.

Lire aussi - INFO JDD. L’imam Hassan Iquioussen est fiché S depuis 18 mois

Un mandat d’arrêt européen contre l’imam radical

D’après la responsable flamande, Hassan Iquioussen n’a « pas l'autorisation » de séjourner sur le territoire belge, relaie l’AFP. Mais les « autorités françaises réclament toujours le retour de la personne afin de pouvoir l'envoyer au Maroc », a poursuivi Nicole de Moor qui indique rester « en contact avec la France pour permettre son éloignement ».

La veille, la justice belge a confirmé son refus de remettre Hassan Iquioussen à la France, bien qu’il soit sous le coup d’un mandat d’arrêt européen (MAE) pour « soustraction à l'exécution d'une décision d'éloignement ». La cour d'appel de Mons a confirmé la décision rendue en première instance le 21 octobre par le tribunal de ...


Lire la suite sur LeJDD