En Belgique, une intelligence artificielle repère les députés dissipés

·1 min de lecture
Une séance plénière au Parlement Fédéral, en Belgique.

Un artiste belge a lancé une IA capable de détecter les députés qui utilisent leur téléphone pendant les débats parlementaires, rapporte « 20 Minutes ».

En Belgique, une intelligence artificielle (IA) affiche désormais les députés sur les réseaux sociaux dès qu'ils utilisent leur téléphone portable au Parlement. C'est un artiste belge, Dries Depoorter, qui est à l'origine de cette IA nommée « The Flemish Scrollers », « les scrolleurs flamands » en français, rapporte 20 Minutes,mercredi 7 juillet 2021.

En analysant les images des séances parlementaires filmées et partagées sur YouTube, l'IA identifie les députés qui pianotent sur leur smartphone au lieu de suivre la séance. Une vidéo de quelques secondes est alors partagée sur les réseaux sociaux, accompagnée du nom du député et du message : « Restez concentré s'il vous plaît ! ». 

L'IA a été entraînée avec des archives de débats parlementaires

Alors que cette performance artistique et digitale vient à peine d'être lancée, quatre députés ont déjà été épinglés sur les réseaux sociaux, lundi 5 juillet. Les élus qui n'étaient donc pas assez concentrés lors du débat se voient ainsi automatiquement tagués sur Instagram et sur Twitter.

L'algorithme de cette intelligence artificielle a été entraîné en se plongeant dans les archives des débats parlementaires et l'artiste lui a ainsi appris à identifier les politiques dissipés. Ces archives n'ont pour le moment pas été partagées par l'artiste. 

À LIRE AUSSI Aurélie Jean ? Transparence et explicabilité des algorithmes, la grande confusion

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles