Belgique : il se fait offrir un chien pour combler sa solitude puis le tue quelques heures après

Quelques heures après sa rencontre avec son nouveau propriétaire, le bichon maltais a été égorgé par ce dernier (Photo : Getty Images) (Getty Images)

Le malheureux animal aura passé moins d'une journée avec son nouveau propriétaire avant que celui-ci ne lui tranche la gorge.

Tout ça pour ça. Un homme âgé de 71 ans a récemment défrayé la chronique en Belgique en mettant à mort un chien qui venait de lui être offert par un couple de bons samaritains, à la suite d'un appel à l'aide lancé par le septuagénaire lui-même !

"La présence d’un animal est tellement réconfortante"

Comme le raconte RTL.be, l'individu avait au départ ému la Wallonie en expliquant sur Facebook qu'il se sentait particulièrement seul, dans sa résidence pour personnes âgées située à Wanze, depuis la mort de son animal de compagnie survenue quelques mois plus tôt : "Je n’ai plus de nouvelles de ma famille, ni de mes amis. Ici, je ne vois plus personne. La présence d’un animal est tellement réconfortante."

Touché par ce témoignage également relayé par SudInfo, un couple d'internautes belges a décidé de donner son chien à ce retraité. Après avoir pris contact, ces derniers ont donc parcouru, ce lundi 23 janvier, les 200 km séparant leurs communes de résidence respectives pour lui offrir leur bichon maltais âgé de 4 ans et nommé Pantoufle.

Le chien égorgé quelques heures après son arrivée

Selon RTL.be, la rencontre entre le chien et son nouveau propriétaire s'est "très bien" passée et les donateurs sont ensuite rentrés chez eux, persuadés d'avoir fait une bonne action. En appelant la résidence le lendemain pour prendre des nouvelles, ils ont cependant appris que Pantoufle était mort dans la nuit, tué par le septuagénaire.

D'après les informations des médias locaux, ce dernier aurait "égorgé l'animal avec un couteau" vers 23h, parce qu'il ne parvenait pas à faire cesser ses aboiements. Meurtri par ce dénouement tragique, le couple a donc fait un nouvel aller-retour à Wanze pour récupérer le corps du pauvre canidé et le ramener à leur domicile pour l'enterrer.

VIDÉO-Marie Garet désespérée, elle dévoile un cliché de son chien mort : "Sacrée vie de m***"