Belgique: Hadja Lahbib, ex-présentatrice à la RTBF, devient ministre des Affaires étrangères

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Belgique n’avait plus véritablement de ministre des Affaires étrangères depuis avril. Depuis que Sophie Wilmès, ancienne Première ministre s’était mise en congé pour des raisons personnelles, la fonction était assurée par Alexander De Croo, qui cumulait avec ses fonctions de Premier ministre. Le Premier ministre, qui exerçait donc la fonction par intérim, a été remplacé par une journaliste de télévision sans apparentement politique et issue d’une famille d’origine kabyle algérienne. Hadja Lahbib a prêté serment devant le roi Philippe ce vendredi 15 juillet, un choix que la nouvelle ministre qualifie elle-même d’audacieux.

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

Hadja Lahbib a été pendant des années un visage de la RTBF, la télévision publique belge, où elle présentait les journaux. Et même si elle affirme ne pas avoir de couleur politique, elle a été désignée par le MR, le parti libéral, pour ce portefeuille de ministre des Affaires étrangères. Ce n’est pas la première fois que ce parti choisit une personnalité du petit écran pour porter ses couleurs.

Un choix stratégique ?

Dans le mode de fonctionnement de la démocratie parlementaire à la belge, chaque parti est en quelque sorte propriétaire des portefeuilles ministériels attribués lors de l’accord de coalition. Et le président des libéraux francophones ne s’en cache pas : il affirme que la nomination d’Hadja Lahbib est bonne pour le parti avant de dire qu’elle est bonne pour le pays.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles