Belgique: Les hôpitaux ont ordre de réserver davantage de lits aux patients COVID

par Marine Strauss et Yves Herman
·2 min de lecture
BELGIQUE: LES HÔPITAUX ONT ORDRE DE RÉSERVER DAVANTAGE DE LITS AUX PATIENTS COVID

par Marine Strauss et Yves Herman

  ANVERS, Belgique (Reuters) - Les hôpitaux belges ont reçu pour instruction de réserver 60% de leurs lits en unité de soins intensifs aux patients atteints du COVID-19, alors qu'une troisième vague de l'épidémie frappe le pays, ont déclaré mercredi des médecins. 

  Le Premier ministre Alexander de Croo a prévenu récemment des risques d'une rupture du système de santé, alors que la Belgique présente déjà l'un des ratios de décès liés au coronavirus les plus importants au monde. 

  En moyenne de 2.000 par jour au cours des trois derniers mois, le nombre quotidien de nouvelles infections a doublé, plaçant les hôpitaux du pays sous pression. 

  D'après les données officielles arrêtées mardi, le nombre de patients en unités de soins intensifs a augmenté de près de 25% sur une semaine, avec 2.867 personnes hospitalisées. Environ 240 personnes sont hospitalisées quotidiennement en Belgique à cause du COVID-19. 

  "Nous espérons pouvoir prendre le dessus sur la courbe au cours des prochaines semaines, mais pour l'instant, nous sommes surtout inquiets de ce qui va se produire dans les tout prochains jours", a déclaré Niels Van Regenmortel, responsable de l'unité de soins intensifs de l'hôpital ZNA Stuivenberg d'Anvers. 

  Sur les 31 lits dont Niels Van Regenmortel dispose dans son unité, douze sont déjà occupés par des patients atteints du COVID-19. Au total, 20 lits de son unité doivent désormais être réservés pour accueillir les personnes infectées par le COVID-19. 

  "Nous croisons les doigts pour qu'il s'agisse de l'ultime vague réelle (de l'épidémie), et nous espérons que le programme de vaccination fonctionnera à pleine vitesse d'ici fin mai", a-t-il dit. 

Plus de 22.000 Belges ont succombé des suites du COVID-19. 

  (version française Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse) 

Ce contenu peut également vous intéresser :