Belgique : un enseignant suspendu pour avoir montré une caricature de Mahomet

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Cette caricature publiée par "Charlie Hebdo" montre le prophète nu à quatre pattes. L'exécutif municipal ayant décidé de sanctionner l'enseignant assure que leur décision "est uniquement basée sur le fait qu'il s'agit d'images obscènes".

Un enseignant a été suspendu au cours de la semaine du 26 octobre à Bruxelles (Belgique) pour avoir montré à ses élèves de 10-11 ans une caricature publiée par Charlie Hebdo où le prophète Mahomet apparaît nu à quatre pattes, qui a été jugée "obscène" par sa direction.

L'information, révélée par le quotidien La Libre Belgique, a été confirmée par le porte-parole de la bourgmestre de Molenbeek, la commune bruxelloise où se sont produits les faits. Selon ce porte-parole, Rachid Barghouti, "deux ou trois parents" se sont plaints à la direction de cette école primaire qu'un dessin montrant les parties génitales du prophète soit brandi devant "des enfants de 5e et 6e primaire" [les deux derniers niveaux de primaire].

Dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression, après l'assassinat de Samuel Paty, l'instituteur avait choisi de montrer un des dessins de ce lot, déjà publié par Charlie Hebdo.

"Il s'agit d'images obscènes"

Rapportée au directeur de l'école, son initiative a été dénoncée par ce dernier à l'autorité de tutelle, à savoir les élus de l'exécutif municipal. L'enseignant "a été entendu jeudi par le collège communal [le maire, ou bourgmestre, et ses adjoints] et écarté", a expliqué Rachid Barghouti. "Ce n'est pas une sanction, cela à revient à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :