Belgique : 55 magistrats passent un week-end en prison pour « expérimenter la privation de liberté »

© Shutterstock/SIPA

Ils ont été traités comme de véritables prisonniers pour deux jours. Cinquante-cinq magistrats volontaires ont été enfermés pour le week-end dans une prison de la région de Bruxelles en Belgique . Le ministre belge de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a annoncé la nouvelle dans un communiqué dont se fait l’écho l’AFP. Les magistrats sont arrivés dans la nouvelle prison de Haren à 9 heures du matin ce samedi. Ce nouvel établissement, d'une capacité de 1 190 détenus, doit ouvrir ses portes le 30 septembre prochain.

Une expérience pour les « aider à prononcer des peines »

Le but de cette démarche est d’expérimenter la vie des détenus. « Les magistrats savent évidemment comment se passent les choses dans une prison, mais en faire l'expérience par eux-mêmes leur donne une occasion unique qui pourra les aider à prononcer des peines en toute connaissance de cause », a expliqué le ministre dans le même communiqué.

Cette opération permettra également au personnel pénitentiaire de se préparer à l’ouverture de la prison de Haren, « dotée de petites unités de vie et développant une approche moderne », a précisé un membre du parti libéral Open Vld.

Une vraie vie de détenus

Les magistrats qui ont donc participé à l’expérience ont vécu comme de vrais prisonniers, suivant ainsi « les ordres et les instructions du personnel pénitentiaire » dans le but de « rendre l'incarcération la plus réaliste possible » et « d'expérimenter ce que signifie la privation de liberté », indique le communiqu...


Lire la suite sur LeJDD