Belgique: 27 tonnes de cocaïne saisies grâce à l'enquête sur les communications cryptées

·1 min de lecture

Vingt-sept tonnes de cocaïne ont été saisies depuis le 20 février dans le port d'Anvers. Un résultat obtenu par les forces de l'ordre grâce à une enquête retentissante : le mois dernier, les policiers se sont introduits dans un réseau de communications cryptées utilisé par des milliers de criminels.

« Au cours des 42 derniers jours, les services des douanes (...) ont intercepté dans le port d'Anvers un total de 27,64 tonnes de cocaïne, qui peuvent être directement liées au dossier Sky ECC », indique le parquet d'Anvers dans un communiqué.

Au mois de février, les polices européennes sont entrées dans la caverne d'Ali Baba : le réseau Sky ECC. Se croyant à l'abri des écoutes dans ce système de téléphonie ultra-sécurisé, les groupes mafieux, les vendeurs d'armes, les terroristes et les trafiquants de drogues échangeaient en toute impunité.

Quand ce rempart est tombé, les enquêteurs ont mis la main sur 500 millions de messages, récupéré des monceaux d'informations sur de futurs projets criminels et lancé des dizaines de perquisitions.

À l'époque, les services de police avaient prévenu que le démantèlement de Sky ECC entraînerait des opérations de grande ampleur au moins jusqu'à la fin de l'année 2021. Ils ont tenu parole.

La quantité de drogue saisie depuis le 20 février représente une valeur marchande de 1,382 milliard d'euros, précise le parquet d'Anvers. La saisie la plus importante a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, avec la découverte de près de 11 tonnes de cocaïne dans un conteneur.

► À lire aussi : Belgique: vaste opération contre le crime organisé après l'interception d'échanges cryptés