Ces Belges qui passent la frontière pour bénéficier d'un test PCR gratuit

·1 min de lecture

En attendant la mise en place du pass sanitaire européen pour voyager au sein de l'Union européenne, un test PCR négatif vous est demandé pour traverser les frontières de nombre de pays de l'UE. Un argument qui pèse au moment de réserver un séjour à l'étranger, en raison de leur coût. Si en France, le test PCR est totalement gratuit, ce n'est absolument pas le cas chez nos voisins européens. Et certains ont trouvé la parade.

De nombreux Belges n'hésitent pas à passer la frontière pour venir bénéficier de la gratuité de ces tests avant de partir en vacances, comme le relatent la RTBF et Le Soir. "Le bouche-à-oreille fonctionne dans des proportions étonnantes, puisqu’on a déjà reçu des personnes de Bruxelles !", raconte Delphine Laloux, l’infirmière responsable d'un centre de tests de Leers (Nord). Que l'on soit Français ou étrangers, les tests PCR réalisés dans l'Hexagone sont entièrement pris en charge par la sécurité sociale. Et rien de plus simple puisqu'on leur demande simplement de remplir quelques documents. "Nous prenons les gens avec ou sans rendez-vous et avec ou sans ordonnance. Les Belges qui viennent ici, c’est souvent dans la perspective de voyages, mais également pour les cas contacts, surtout pour les enfants. (...) Et ceux qui viennent nous confient que c’est rare de trouver des pays où le test est gratuit", poursuit l'infirmière.

>> A lire aussi - Grèce, Croatie… ces pays acceptent les voyageurs vaccinés sans test PCR

Un argument de taille, qui pourrait pousser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'Établissement français du sang lance un appel d'urgence aux dons
Les Etats-Unis auraient espionné la France et l’Allemagne via le Danemark, “extrêmement grave” selon Clément Beaune
La grosse bourde de soldats américains sur les armes nucléaires cachées en Europe
Covid-19 : l'exécutif va "avancer" sur la vaccination des adolescents et la campagne estivale
L’Italie face à un "immense" défi pour redresser son économie, un avenir bâti sur des aides "impensable"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles