Belfort : ce que l'on sait de l'agression d'un jeune homme le jour de Noël

franceinfo
·1 min de lecture

L'affaire connait de nouveaux rebondissements. Un jeune Belfortain, âgé de 20 ans, a déposé une plainte après avoir été agressé parce qu'il aurait publié sur les réseaux sociaux des photos le montrant en train de fêter Noël, comme l'a appris franceinfo de source policière dimanche 27 décembre. Selon ses déclarations, il aurait été pris pour cible parce qu'il est de confession musulmane et fils de policiers. "Il est tombé dans un guet-apens", a affirmé dimanche la mère de la victime sur France 3.

De son côté, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a réagi sur Twitter dès samedi : "À Belfort, un jeune homme agressé parce qu’il aurait fêté Noël et ne serait pas un 'bon arabe'. Circonstance 'aggravante' : être fils de policiers. La justice a ouvert une enquête. Pas de place pour le séparatisme dans notre pays, pas de place pour le racisme d’où qu’il vienne". Mais un communiqué de la cour d'appel de Besançon, du tribunal judiciaire de Belfort et du parquet du procureur de la République, publié lundi 28 décembre, donne finalement une version bien différente.

Un message menaçant reçu

L'affaire commence avec la diffusion d'une photo. Le jeune homme, âgé de 20 ans, beau-fils d’un policier affecté au groupe d'appui judiciaire (GAJ) de la circonscription de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi