Belfort : une femme décède après cinq appels au Samu, la famille porte plainte

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Nouvelle plainte visant le Samu dans l'est de France. La famille d'une retraitée du territoire de Belfort, décédée à 62 ans d'un infarctus malgré cinq appels pressants au 15, a engagé des poursuites pour "homicide involontaire", dénonçant les délais et conditions d'intervention.

A lire aussi : SAMU : la formation des régulateurs est-elle suffisante ?

"On m'a répondu qu'il y avait une épidémie de gastro"

La plainte vise le 15, le centre chargé de réceptionner les appels d'urgence. Enregistrée au commissariat de Belfort le 16 septembre, elle n'est en revanche "pas encore parvenue" au parquet, a précisé à l'AFP le procureur de Belfort, Eric Plantier.

Les faits se sont produits le samedi 14 septembre : Edith Greffier, jeune retraitée, fait un malaise à son domicile de La Chapelle-sous-Chaux (Territoire-de-Belfort), en présence de membres de sa famille. Sa fille, Anne-Sophie Forni-Greffier, témoigne : "j'ai appelé une première fois le (...) 15 à 15h22, en expliquant clairement les symptômes de ma mère : sueurs, douleur persistante au bras gauche, vomissements, difficulté à respirer" mais "on m'a répondu qu'il y avait une épidémie de gastro-entérite, ce qui était faux, et qu'on m'envoyait une ambulance dans l'heure".

Le Samu n’arrive qu’une heure après le premier appel

Après un deuxième appel aux secours, l'état de santé de sa mère se dégrade rapidement, jusqu'à l'arrêt cardiaque. Mme Greffier-Forni passe (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi