Belarus : gaz, potasse… l’Union européenne veut faire payer le prix fort à Loukachenko !

·1 min de lecture

Le président bélarusse Alexandre Loukachenko risque de sentir le poids des sanctions de l'UE... "Les chefs d'État et de gouvernement nous ont demandé lundi de proposer des sanctions économiques sectorielles, ce que nous n'avons pas l'habitude de faire dans l'UE", a indiqué le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell lors d'un entretien mercredi soir à Lisbonne, à la veille d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE. "Le Bélarus est un gros exportateur de potasse : 2,5 milliards de dollars. Tout passe par les pays baltes. Il est facile de le contrôler, si on le veut vraiment", a-t-il déclaré. "On peut aussi imaginer que le gaz russe qui arrive en Europe via le Bélarus pourrait arriver par un autre gazoduc. Le Bélarus perdrait les droits de transit, ce qui n'est pas négligeable".

Alexandre Loukachenko a suscité l'indignation des Occidentaux en envoyant dimanche un avion de chasse pour intercepter un vol Ryanair reliant Athènes à Vilnius, à bord duquel voyageaient le journaliste dissident bélarusse Roman Protassevitch et son amie Sofia Sapega, qui ont été arrêtés. Les Vingt-Sept ont riposté en interdisant aux compagnies aériennes bélarusses l'accès à l'Union européenne et en demandant aux transporteurs européens de ne pas survoler son espace aérien. Outre des propositions de nouvelles sanctions frappant des secteurs économiques dont Minsk tire profit, ils ont demandé l'ajout de noms à la liste des 88 personnalités du régime et aux sept entreprises déjà inscrites (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ibiza dit "non" à la version espagnole de "L'île de la tentation"
Réchauffement climatique : l’ONU et l’Imperial College de Londres tirent le signal d’alarme !
Au Montenegro, une autoroute à un milliard de dollars qui ne mène nulle part
Bernard Tapie à nouveau hospitalisé
Belgique : une maire visée par une enquête après avoir été vaccinée en avance contre le Covid-19