Beauvau de la sécurité: pour Dupond-Moretti, "dire que la police est raciste, c’est un scandale"

·1 min de lecture

Si le garde des Sceaux admet qu'il peut exister des dérives individuelles, il affirme que généraliser les accusations de racisme à l'ensemble de la police est un "scandale".

A la lumière des très médiatiques affaires Adama Traoré, Théo Luhaka ou encore Michel Zecler, les accusations de racisme et de violences au sein de la police se multiplient depuis plusieurs années. A ce titre, le ministre de l’Intérieur a fustigé ces derniers jours les propos tenus par la tête de liste des socialistes aux élections régionales en Ile-de-France dans une vidéo datée de juin 2020. 

Audrey Pulvar y dénonçait "le racisme dans la police" en France, lors d'une manifestation à Paris en hommage à George Floyd, cet Afro-américain tué par un policier à Minneapolis. Ce jeudi, Eric Dupond-Moretti a tenté de rassurer les syndicats de policiers en leur témoignant sa confiance, à l’occasion du Beauvau de la sécurité.

"Quand j’étais avocat, j’ai été interrogé sur un certain nombre d’affaires, notamment l’affaire Traoré, et j’ai dit qu’il y avait des racistes dans la police oui, comme il y en a partout, chez les boulangers, les magistrats, les avocats... Mais dire que la police est raciste c’est un scandale", a déclaré le ministre de la Justice.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles