Beauvau de la sécurité : une concertation pour restaurer le lien entre les citoyens et la police

Le Beauvau de la sécurité s'est ouvert lundi 25 janvier. Un grand débat national qui a pour vocation de retisser un véritable lien de confiance entre la police et la population française. Des réunions auront lieu jusqu’au mois de mai. Dans les quartiers nord d’Amiens (Somme), ce lien s’est délité depuis longtemps et la défiance s’est installée contre les forces de l’ordre. Des jeunes méfiants Dans un quartier sensible, qui compte 70% de logements sociaux, on se méfie des uniformes. Au pied d’une barre d’immeubles, des jeunes décrivent des relations difficiles avec les policiers. "Parfois, ils fouillent un peu fort, ils disent des mots […] On ne rentre pas dans leur jeu", témoigne un jeune homme. "'La loi, c’est moi', je l’ai déjà entendu", ajoute une jeune femme qui ne semble pas avoir beaucoup d’illusions.