Beauvais : un lycéen séquestré et frappé dans un contexte de rivalités

© XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Une enquête a été ouverte après l'enlèvement vendredi d'un jeune homme de 17 ans à la sortie de son lycée à Beauvais, séquestré plusieurs heures et frappé, a-t-on appris mardi auprès du parquet, une source policière évoquant un contexte de rivalités entre quartiers.

Une enquête a été ouverte après l'enlèvement vendredi d'un jeune homme de 17 ans à la sortie de son lycée à Beauvais, séquestré plusieurs heures et frappé, a-t-on appris mardi auprès du parquet, une source policière évoquant un contexte de rivalités entre quartiers.

Une enquête ouverte pour enlèvement et séquestration

Le jeune homme a été emmené de force vendredi après-midi dans une cave où il a été violenté, avant d'être libéré quelques heures plus tard, a précisé à l'AFP la procureure, Caroline Tharot, confirmant une information du quotidien Le Parisien. Un enquête a été ouverte pour enlèvement et séquestration, a-t-elle indiqué. Des investigations sont en cours pour identifier les auteurs.

Abondamment frappé, il a du être hospitalisé, mais son pronostic vital n'était pas engagé, et il a pu regagner son domicile, a précisé une source policière.

Le jeune homme, auparavant scolarisé à Méru, une bourgade entre Paris et Beauvais, a été enlevé dans le quartier Saint-Jean à Beauvais, qu'une forte rivalité historique oppose à Méru, selon cette même source.

Retrouvez cet article sur Europe1

VIDÉO - Maison de l'horreur dans le Pas-de-Calais: les parents placés sous contrôle judiciaire