"Beaucoup n'ont pas compris" : la Défenseure des droits revient sur sa proposition de "zones sans contrôles d'identité"

·1 min de lecture

Après avoir suggéré vendredi d'expérimenter "l'arrêt du contrôle d'identité" dans certaines zones, la Défenseure des droits Claire Hédon s'est bornée à réclamer un meilleur traçage mardi 16 février sur Europe 1. Sa première sortie avait provoqué une levée de boucliers.

Une reculade inavouée. Après avoir suggéré d'expérimenter des zones sans contrôle d'identité, la Défenseure des droits Claire Hédon est revenue à demi-mot sur sa proposition ce mardi 16 février. Vendredi dernier, la cheffe de cette autorité indépendante a dénoncé des excès autour des vérifications des policiers auprès de Franceinfo : "Cela fait un moment que l'on demande que soient menées des expérimentations parce qu'au bout d'un moment dans certains quartiers, pour certains jeunes, cela devient insupportable", pointe-t-elle dans cette interview, avant d'affirmer que "dans 95% des cas les contrôles d'identité ne donnent rien". "Donc, est-ce qu'on ne pourrait pas expérimenter dans des endroits l'arrêt du contrôle d'identité", suggère ensuite la Défenseure des droits. Invitée par le journaliste à préciser sa position, elle ajoute alors : "Et bien pas de contrôle d'identité, on arrête de le faire".Interrogée ce mardi sur Europe 1, Claire Hédon a fait entendre un son de cloche sensiblement différent. Plutôt qu'une suspension des vérifications dans certaines zones, elle met en avant le besoin d'un meilleur suivi : "Ce qu'il faut faire, c'est évaluer la traçabilité de ces contrôles d'identité. (...) On ne...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?