"Beaucoup détestent la police, c'est un problème d'ailleurs": Mélenchon réagit au slogan des manifestants

·2 min de lecture
Jean-Luc Mélenchon lors de la manifestation parisienne du 27 janvier.  - BFMTV
Jean-Luc Mélenchon lors de la manifestation parisienne du 27 janvier. - BFMTV

876450610001_6293999116001

C'est un classique des manifestations, mais le mot d'ordre ne passe pas. Surtout pas, naturellement, auprès des forces chargées de le maintenir. Alors que ce jeudi, l'Hexagone a été sillonné par les cortèges de la mobilisation interprofessionnelle pour la hausse des salaires, on a pu entendre une partie du défilé parisien reprendre le slogan: "Et tout le monde déteste la police".

Le tout sous les yeux - et aux oreilles - de Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à la présidentielle, qui était présent aux côtés des grévistes. Il a laconiquement réagi à ce chant auprès de la presse. Une séquence résumée dans un tweet par notre journaliste.

"Il serait temps de s'en rendre compte"

Sur les images captées par nos caméras en marge de la manifestation parisienne, on voit Jean-Luc Mélenchon sur une estrade.

Le député élu dans les Bouches-du-Rhône y est entouré de certains de ses collègues de l'Assemblée nationale comme le Nordiste Adrien Quatennens, Bastien Lachaud, dépêché au Palais-Bourbon par les électeurs de Seine-Saint-Denis, Manon Aubry, qui représente la France insoumise au Parlement européen, et Aurélie Trouvé, ex-porte-parole d'Attac devenu présidente du "Parlement de l'Union populaire", plateforme de la campagne qui s'annonce. Tout autour d'eux s'élèvent alors des: "Tout le monde déteste la police" venus de manifestants.

Interrogé à ce propos, Jean-Luc Mélenchon a d'abord rétorqué: "Il y a beaucoup de monde qui déteste la police!" "Il serait temps de s’en rendre compte, hein!", a-t-il encore intimé. "C’est un problème d’ailleurs", a-t-il ensuite déploré, enchaînant sans achever: "Qu’est-ce que c’est un pays…".

Des points de suspension qui laisseront à ses détracteurs comme à ses soutiens le soin de forger le complément de leur choix.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles