Le Plus Beau Pays du monde (France 2) Gérard Lanvin : "La nature, ce n’est pas seulement la loi du plus fort"

Prêter votre voix à un documentaire est un exercice nouveau pour vous. Pourquoi avoir accepté la proposition du réalisateur Frédéric Fougea ?

Gérard Lanvin : C’est d’une autre nature que de jouer la comédie. Je n’étais pas sûr de faire l’affaire. J’ai donc demandé à rencontrer Frédéric. Et là, nous nous sommes tout de suite compris. Il m’a expliqué que la finalité de ce film était de mettre en avant l’entraide et la coopération entre espèces dans la nature. Des mots qui ont trouvé une résonance chez moi. Le message à faire passer est que, dans des conditions extrêmes, la nature, ce n’est pas seulement la loi du plus fort et le chacun pour soi, mais aussi l’entraide et la coopération. Comme ces loups qui aident les plus âgés de la meute ou ces oiseaux qui font le guet pendant que d’autres se nourrissent. Ça n’a rien à voir avec un boulot d’acteur : je n’avais pas à jouer un personnage, mais juste à laisser percer mon émotion au gré des péripéties qui émaillent le récit. J’en ai tiré beaucoup de bonheur. Je précise que je suis très friand de documentaires sur la nature.

À lire également

Le Boulet (France 3) Gérard Lanvin : "Sans Benoît Poelvoorde, je ne faisais pas le film"

Justement, quel rapport entretenez-v... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi