Une BD illustre, en direct, la 40e symphonie de Mozart jouée par l'orchestre national de Picardie

Odile Morain
·1 min de lecture

C'est l'histoire d'un partenariat original : entre deux auteurs de BD (Delphine Cuveele et Dawid Cathelin) et l'orchestre national de Picardie. Un défi artistique et technique où la musique classique donne vie aux images. Durant une demi-heure, À l’unisson s'anime sur la symphonie n°40 de Mozart.

En attentant la représentation en public, prévue en juin 2021, les musiciens répètent une partition bien spéciale.

Décloisonner les arts

À l’unisson, ce n’est pas qu’un livre. C’est avant tout le fruit d’une incroyable collaboration entre la maison d'édition de la Gouttière et l'orchestre national de Picardie, la rencontre entre quatrième et neuvième art. "La bande dessinée est un médium très adapté pour penser que les choses ne sont pas dans des boites", assure Pascal Mériaux, directeur des éditions de la Gouttière.

Pour Pierre Brouchou, le directeur de l'orchestre de Picardie, cette BD-concert est un savant mélange d'images et de musique. "Il s'agit de faire écouter une symphonie d'une demi-heure à des jeunes enfants sans qu'ils décrochent", explique-t-il.

La musique de Mozart et la BD à l'unisson

À l’unisson raconte l'histoire de la petite Luce qui se réveille une nuit d'orage dans sa chambre envahie d’ombres terrifiantes. Pour réaliser l'album, la scénariste Delphine Cuveele et l'illustrateur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi