La BCE a débattu d'une augmentation plus limitée du PEPP en décembre

·1 min de lecture
LA BCE A DÉBATTU D'UNE AUGMENTATION PLUS LIMITÉE DU PEPP EN DÉCEMBRE

FRANCFORT (Reuters) - Les membres du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) ont débattu de l'éventualité d'une augmentation plus limitée de ses achats d'obligations sur les marchés lors de leur réunion du 10 décembre et ont tenu à souligner que l'enveloppe prévue pouvait ne pas utilisée en totalité, montre le compte rendu publié jeudi.

Face aux craintes d'une rechute en récession de la zone euro, la réunion de politique monétaire du 10 décembre s'est soldée par de nouvelles mesures de soutien au crédit et à l'activité, à commencer par une augmentation de 500 milliards d'euros, à 1.850 milliards, de l'enveloppe du programme d'achats d'urgence face la pandémie, dont la durée a été prolongée jusqu'à mars 2022 au moins.

"Il a été soutenu que la priorité donnée au maintien de conditions de financement favorables impliquait de s'écarter d'un rythme d'achats mensuels constant pour ajuster le rythme aux conditions de marché", précise le compte rendu.

"Cette approche, conjuguée à une communication efficace, pourrait permettre au Conseil des gouverneurs de réduire le rythme des achats tout en ayant un effet équivalent sur les conditions de financement", ont estimé des membres du Conseil.

(Balazs Koranyi, version française Marc Angrand)