La BCE annonce un soutien accru à l'économie européenne face à la résurgence du Covid-19

·1 min de lecture

La Banque centrale européenne a déclaré ce jeudi qu'elle se préparait à muscler ses mesures de soutien à l'économie, d'ici la fin de l'année 2020. La deuxième vague de Covid-19 assombrit en effet les espoirs de reprise.

« Les nouveaux cas de Covid-19 augmentent un peu partout en Europe », a reconnu Christine Lagarde, présidente de la BCE. Après avoir donné des signes positifs au troisième trimestre, l'activité pourrait être très affaiblie en fin d'année.

Continuer à soutenir l'économie

Face à la détérioration de la situation, il ne reste plus beaucoup de marges de manœuvre à la BCE. Toutefois, Christine Lagarde ouvre la porte à une action en décembre. « Nous n'allons pas rester sans rien faire, nous allons procéder à un recalibrage des instruments dont nous disposons », a-t-elle martelé.

Par ailleurs, la Banque centrale s'engage à poursuivre ses achats de titres sur le marché dans le cadre du programme d'achats d'urgence face à la pandémie, dont l'enveloppe totale a été portée en juin à 1 350 milliards d'euros.

L'objectif est de maintenir une orientation ultra accommodante de la politique monétaire pour soutenir l'économie, mais aussi pour prévenir les risques d'une reprise trop hétérogène d'un pays à l'autre de l'Union.

►À lire aussi : Décryptage - Aide de la BCE : bras de fer entre l’Allemagne et l’Union européenne