BBC : 70 postes menacés par la future fusion des chaînes info du groupe britannique

L'audiovisuel public au coeur du débat public aussi au Royaume-Uni. Contrainte de faire des économies par un gouvernement conservateur qui la juge hostile et partisane, la BBC avait annoncé fin mai un plan radical, avec la suppression de 1.000 emplois - sur un total d'environ 22.000 employés - et une accélération de son virage numérique.

Une fusion effective en avril 2023

Dans ce paquet de mesures, la BBC a acté, ce jeudi, la fusion des chaînes d'information nationale BBC News et internationale BBC World News, qui sera effective dès avril 2023 selon un communiqué du groupe audiovisuel. Selon un porte-parole de la BBC cité par plusieurs médias britanniques et l'AFP ce vendredi, la fusion se traduira par 70 suppressions de postes et la création de 20 nouveaux emplois à Washington.

Le plan prévoit, par ailleurs, de proposer à terme seulement sur le numérique plusieurs chaînes et services en langues étrangères, dont la chaîne pour enfants du groupe, CBBC, et la chaîne culturelle BBC 4. L'objectif est de réaliser 75% de ses audiences via sa plateforme numérique iPlayer. Les nouvelles mesures visent à économiser 500 millions de livres par an (586 millions d'euros) dont 200 millions pour combler la plus grande partie du trou béant creusé par le gel de la redevance.

Si l'Assemblée nationale s'apprête, à partir du lundi 18 juillet, à discuter du projet d'Emmanuel Macron et du gouvernement d'Elisabeth Borne de supprimer la redevance, le gouvernement...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles