Le bazar de la charité : qui est Pascale Pouzadoux, la femme d’Antoine Duléry

Août 2009. Invités à rencontrer Antoine Duléry sur une île bretonne interdite aux voitures, nos confrères de Paris Match ne s’attendaient pas à rencontrer – en même temps – Pascale Pouzadoux, son épouse. Très à l’aise face aux journalistes, le couple n’hésite pas à raconter leur rencontre. C’était en 1994. Un gros coup de cœur… maîtrisé - au départ - par la réalisatrice de Toutes les filles sont folles. « Elle n’avait que trois jours de tournage. Moi, j’étais divorcé d’une styliste et sortais d’une histoire avec Mathilde Seigner, racontait l’acteur qui s’en souvenait comme si c’était la veille. Notre histoire d’amour s’est construite progressivement. J’avais du mal à m’engager à nouveau.»

Au départ de leur histoire, Pascale Pouzadoux prenait Antoine Duléry pour un fou. Réalisatrice avec la tête sur les épaules, nous lui devons des films tels que La Croisière ou bien encore La dernière rencontre.« Il avait un besoin de séduction énorme. Il parlait tout le temps, faisait le fanfaron, se souvenait-elle. Je lui ai dit : “Ce n’est pas une femme qu’il te faut, c’est un psy !” Moi, à l’époque, j’étais dans une quête profonde de l’âme sœur. J’avais besoin d’un grand amour. Lui flippait un peu parce qu’il voyait que c’était important. Je lui ai dit : “Que ce soit pour huit jours ou pour la vie, je veux que ce soit fort. Sinon, séparons-nous.”»

Antoine Duléry dingue de Pascale Pouzadoux

Histoire de garder la flamme ardente, le couple décide de vivre ses quatre premières années de relation

Retrouvez cet article sur Voici

PHOTO Nabilla dévoile un nouveau cliché de Milann, qui a déjà bien grandi
Etincelante, Lucy Liu fête ses 51 ans
Dix pour cent : ce célèbre acteur à qui on a refusé de donner un rôle
VIDEO Mathieu Madénian : ce lien particulier qu’entretient sa mère avec Michel Drucker
Le Bazar de la charité : comment Josiane Balasko a été personnellement touchée par son rôle