Le Bazar de la charité : un anachronisme repéré par les internautes

Le Bazar de la charité est la série évènement de TF1. La fiction, qui rencontre un franc succès, a déjà séduit les téléspectateurs. Inspirée d'une histoire vraie, elle retrace l'épisode dramatique qui s'est déroulée le 4 mai 1897 à Paris. Ce jour-là, plus de 120 personnes ont péri dans les flammes. Parmi les victimes, de nombreuses femmes de la bourgeoisie. La série met en lumière le quotidien de trois jeunes femmes incarnées par Camille Lou, Audrey Fleurot et Julie de Bona, après le terrible incendie.

Ce lundi 2 décembre, TF1 a diffusé l’épisode 5 du Bazar de la charité. Alors que de nombreux rebondissements se sont produits, les personnages se sont retrouvés dans situations complexes... Alice (Camille Lou) décide de se rendre dans la taverne où elle croise Victor. Il va alors proposer à la jeune femme de danser sur une chanson. Si la scène est particulièrement touchante, ce titre représente un anachronisme dans la série historique. Et pour cause, il s'agit d'une chanson datant de l’entre-deux-guerres de l'artiste Frehel. En 2001, Jean-Pierre Jeunet avait choisi ce titre pour la bande-annonce d'Amélie Poulain.

"J'ai trouvé cette scène magnifique"

Le réalisateur du Bazar de la charité, Alexandre Laurent, n'a pas choisi cette musique au hasard comme il l'a confié dans les colonnes de Télé-Loisirs. "Je suis un grand fan de Jean-Pierre Jeunet et du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, et je me suis souvenu de ce morceau. Oui, il date de l’entre-deux-guerres, mais il raconte une histoire.

Retrouvez cet article sur GALA

“Méchant", "insultant” : Emmanuel Macron chargé par Donald Trump
Affaire Jeffrey Epstein : Mette-Marit de Norvège s’excuse à son tour de ses liens avec le milliardaire
Emmanuel Macron à Londres : Brigitte va-t-elle rencontrer Elizabeth II?
PHOTO - Chloé Mortaud a retrouvé l'amour : elle présente son nouveau chéri !
Quand Jacques et Bernadette Chirac passaient les vacances de Noël en famille au Maroc