Bayrou, Buzyn, Philippe, Collomb, Hulot… Sortis du cadre

Par Jacques Paugam
·1 min de lecture
Le président de la République Emmanuel Macron et son Premier ministre Édouard Philippe posent avec les ministres du gouvernement dans les escaliers du palais de l'Élysée, le 18 mai 2017.
Le président de la République Emmanuel Macron et son Premier ministre Édouard Philippe posent avec les ministres du gouvernement dans les escaliers du palais de l'Élysée, le 18 mai 2017.

Il en va des photos comme des souvenirs. Elles s'effacent avec le temps, prennent la pluie et l'oubli pour finalement disparaître dans le placard de notre mémoire. On peine à mettre un nom sur des visages, pire à se rappeler les circonstances exactes. « Un peu plus à droite, Madame la Ministre », « Monsieur Le Président, regardez-moi ». Dans la rectitude de l'escalier élyséen en ce beau mois de mai 2017, les membres du gouvernement se tiennent d'équerre, rentrent le ventre, ajustent leurs pantalons devant l'objectif présidentiel.

Certains sont des rescapés de l'Ancien Monde, d'autres les chevaliers servants du nouveau monarque républicain. Tous ont en commun de devoir quelque chose au jeune homme trônant en bonne place au milieu de la photo. Emmanuel Macron le sait, il l'a emporté seul et de haute lutte. Les nouveaux ministres seront ses affidés, son gouvernement resserré et paritaire sera le bras armé de réformes réglées comme sur du papier à musique. À défaut de marcher sur l'eau, les heureux élus semblent léviter entre deux marches. « Ainsi soient-ils », disent en ch?ur les sourires.

Lire aussi Emmanuel Macron ou le choix des mots

Au premier rang de la pyramide, immortalisée par la photographe Soazig de La Moissonnière, Édouard Philippe a la barbe noire et fournie des bons jours. C'est que le Premier et le plus grand des ministres par la taille ignore encore les affres de Matignon. À ses côtés, Nicolas Hulot, sans cravate, se contorsionne pour entrer dans [...] Lire la suite