Pour Bayou, parler d’une alliance entre le PS et EELV en 2022 est "bien trop prématuré"

·1 min de lecture

La gauche sera-t-elle en mesure de faire front commun pour l’élection présidentielle de 2022 ? Pendant trois heures, les représentants des différents partis de gauche se sont entretenus samedi matin dans un hôtel parisien, dans l’espoir de présenter un même projet lors de la prochaine élection présidentielle. Mais Olivier Faure, le patron du PS, a semblé s’avancer un peu trop en assurant, à l’issue de cette rencontre, que le principe d’une alliance entre les socialistes et Europe Ecologie-Les Verts avait été acté.

"C'était un vrai beau moment de politique, on a exploré beaucoup de pistes", a voulu saluer au micro d’Europe 1, dimanche soir, Julien Bayou, le Secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts. "La petite difficulté, c'est qu’Olivier Faure a considéré que le fait qu'il y aurait une alliance était acté là où, à ce stade, c'est bien trop prématuré", nuance-t-il toutefois.

Une alternative "au duo mortifère Le Pen-Macron"

Néanmoins, "il y a un vrai accord, un constat partagé sur le fait qu’il faille construire une alternative au duo mortifère Le Pen-Macron", insiste le conseiller régional d’Île-de-France. "La politique d'Emmanuel Macron, ni sur les libertés, ni sur l'égalité, ni sur la fraternité, ne réussit au pays, et elle sert de carburant au populisme de Marine Le Pen", tacle Julien Bayou.

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici 

Unir la gauche autour d'un projet écolo "en dix, quinze grandes mesures"

"On doit construire une alternative, ça...


Lire la suite sur Europe1