Bayonne : une plaque inaugurée en hommage à Philippe Monguillot, chauffeur de bus mortellement agressé

franceinfo
·2 min de lecture

Philippe Monguillot est décédé le 10 juillet dernier, cinq jours après avoir été victime d'une agression dans l'exercice de ses fonctions. La plaque a été aposée sur les lieux du drame.

La mairie de Bayonne a dévoilé, mercredi 5 août, une plaque en hommage à Philippe Monguillot, chauffeur de bus bayonnais décédé des suites de son agression le 5 juillet, rapporte France Bleu Pays Basque. Le 8 juillet, une marche blanche avait réuni plus de 6 000 personnes dans la ville des Pyrénées-Atlantiques.

La nouvelle plaque a été installée sur les lieux de l'agression, au niveau de l'arrêt de bus Balichon à Bayonne, sur un lampadaire. Les proches de Philippe Monguillot, famille et collègues, étaient présents. "Même sans la plaque, on ne l'oubliera jamais, c'est sûr, mais la plaque nous permet de venir et de lui parler, et surtout de ne pas l'oublier, mais je crois que personne ne l'oubliera", explique émue sa compagne Véronique Monguillot.

Cette plaque dit aussi 'plus jamais ça', on ne peut pas mettre des plaques comme ça tout le temps. Il y en a une, il faut vraiment que ce soit la seule.

Véronique Monguillot

à France Bleu Pays Basque

Philippe Monguillot est décédé le 10 juillet dernier, cinq jours après avoir été victime d'une agression dans l'exercice de ses fonctions. Il avait été roué de coups alors qu'il voulait contrôler le ticket d'un passager et exigeait le port du masque pour trois (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu peut également vous intéresser :