Bayonne : l'ETA rend les armes après 40 ans d'actions

France 3

Ils étaient plusieurs milliers rassemblés à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) ce samedi 8 avril dans l'après-midi pour célébrer un événement sans précédent :

le désarmement de l'ETA. Les opérations ont débuté tôt ce samedi matin. Des dizaines d'armes et plusieurs centaines de kilos d'explosifs ont été récupérés dans différentes caches. C'est l'organisation ETA elle-même qui a fourni aux autorités la localisation précise de son arsenal.

Sans condition

Un désarmement spectaculaire, une étape vers la paix pour ceux qui l'ont organisé. "Le désarmement doit permettre d'autres pas décisifs", a notamment lancé Michel Tubiana, président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme. Cette journée met un terme à 40 ans d'actions pour l'organisation séparatiste. L'ETA avait pris les armes au nom de l'indépendance du Pays basque. 829 morts lui sont attribués. En 2011, l'organisation s'était engagée à déposer les armes en échange de la libération de ses prisonniers, en vain. Ce samedi elle les rend sans condition.

Retrouvez cet article sur Francetv info

L'islamologue controversé Hani Ramadan a été expulsé de France vers la Suisse
Puy-de-Dôme : un rescapé de la Shoah retrouve la résistante qui l’a sauvé
Guyane : incidents à Cayenne
Au plus près : ces familles au faible pouvoir d'achat
Désarmement de l'ETA : près de 3,5 tonnes d'armes, explosifs et matériels retrouvées dans les caches d'armes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages