Bayern - Francfort (5-2), le Bayern assure le spectacle

Facile vainqueur de l’Union Berlin lors de la reprise de la Bundesliga la semaine dernière, le Bayern Munich a été un peu moins souverain ce samedi lors de la réception de l’Eintracht Francfort. Alors qu’ils menaient pas trois buts d’écart, les Bavarois ont vu leurs opposants revenir à une longueur, ce qui a donné lieu à une fin de rencontre très décousue. Mais, au final, la victoire et le score fleuve étaient tout de même au rendez-vous (5-2).

Muller et Lewandowski tiennent leur rang

Les champions d’Allemagne ont probablement cru avoir fait le plus dur après avoir survolé la première période, et porté le score à 3-0 juste après le retour des vestiaires. En signant son 27e but de la saison, Robert Lewandowski a donné un avantage conséquent aux siens. Auparavant, Leon Goreztka (17e) et Thomas Muller (41e) avaient également trompé la vigilance de l’ancien Parisien Kevin Trapp.

Le Borussia enchaine sans peine

Très inspiré, l’international allemand avait aussi signé sa 17e passe décisive de la saison. Il est déjà à égalité du recordman en la matière dans ce championnat, en l’occurrence Kevin de Bruyne (avec Wolfsburg en 2015).

Muller et ses coéquipiers se dirigeaient vers un succès facile, avant que Martin Hinteregger ne décide de gâcher quelque peu la fête. En l’espace de trois minutes, le défenseur autrichien a relancé totalement les débats en signant deux reprises victorieuses sur des corners (52e et 55e). Pour le Bayern, ce fut un vrai moment de flottement mais les locaux ont su parfaitement s’en remettre.

Hinteregger a fait durer le suspense

Dès l’heure du jeu, Alphonso Davies a redonné un avantage de trois buts à son équipe. Le Canadien perçait sur le côté gauche, profitait d’un contre favorable avant de conclure d’une frappe croisée. Un but qui a définitivement découragé l’Eintracht. Même Hinteregger a lâché prise. Tandis qu’il pensait endosser le costume du héros du jour, le meilleur réalisateur de Francfort a clôturé la marque en envoyant le cuir dans ses propres filets. Un drôle de hat-trick.

Avec cette victoire, le Bayern reprend ses quatre points d’avance sur son dauphin et rival pour le titre, le Borussia Dortmund. Ce n’est pas de trop à l’heure de défier la formation de Lucien Favre dans le "Klassiker". Le choc entre les deux ténors allemands est prévu mardi (à 18h30), lors de la 28e levée de la Bundesliga. À ne rater sous aucun prétexte.