La Baule-les-Pins (Arte) Diane Kurys : "On avait tous l’impression d’être en vacances !

·1 min de lecture

Lyon, 1958. Comme chaque été, Frédérique, 13 ans, et sa jeune sœur, Sophie, iront passer leurs vacances à La Baule. Mais cette année, Lena, leur mère, les laisse partir avec Odette, la bonne, et les rejoindra plus tard. Hormis quelques affaires à régler sur Lyon, Lena éprouve le besoin de faire le point. En effet, elle et son époux, Michel, ont décidé de divorcer. Les deux sœurs, sentant qu'il se passe quelque chose d'inhabituel, s'en vont, la mort dans l'âme, pour la station balnéaire de la côte atlantique...

À lire également

Pour une femme (France 3) - Diane Kurys : "J’ai une passion pour Benoît Magimel"

Réaliser cette comédie familiale fut une parenthèse enchantée pour Diane Kurys : « La Baule tient une place à part dans mon coeur : petite, j’allais l’été, avec mes parents, dans cette station balnéaire. Cette ville a marqué mon enfance. » Non sans nostalgie, la réalisatrice garde un souvenir idyllique du tournage, en août 1989 : « Avec Nathalie Baye, Zabou, Jean-Pierre Bacri et Richard Berry, qui jouaient au tennis entre les scènes, on avait tous l’impression d’être en vacances ! »

La Baule-les-Pins : lest diffusé lundi 18 janvier à 20h55 sur Arte

Jean-Baptiste Drouet

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi