Bataille SpaceX - Blue Origin : "Il y a désormais une forte libéralisation du spatial"

·1 min de lecture

La société spatiale Blue Origin de Jeff Bezos a déposé ce lundi 26 avril une plainte pour protester contre la décision de la Nasa de choisir SpaceX pour construire l'engin d'alunissage qui déposera les prochains astronautes américains sur la Lune. Un nouvel épisode de la bataille du "New Space" entre géants privés, dont Xavier Pasco, directeur de la Fondation pour la recherche stratégique et spécialiste de l'espace, analyse les ressorts pour Marianne.

Marianne : Que désigne-t-on par l'expression "New Space" ?Xavier Pasco : Le New Space désigne à la fois un changement dans la production des satellites, devenue industrielle, et l'arrivée dans le secteur spatial d'acteurs qui n'en sont pas originaires. Ils ont une culture très différente, fondée sur la baisse des coûts, et un rapport à l'échec différent, dans lequel il est acceptable de s'améliorer au fil de l'eau. C'est aussi une vision très utilitaire de l'espace, banalisée, démythifié.C'est un phénomène très américain, qui correspond aux liens entre l'espace et le développement des technologies de l'information. Après la disparition du principe bipolaire qui structurait jusque-là la rivalité spatiale entre l'URSS et les Etats-Unis, une nouvelle feuille de route spatiale a été redessinée sous l'administration Clinton pendant les années 90. C'est une politique dont les bourgeons éclosent aujourd'hui, dans la mesure où les acteurs du numérique commencent à voir l'espace comme une infrastructure, avec le développement...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

La bataille des expulsions de diplomates fait rage entre la Russie et la République tchèque

Gestion de l'eau : la difficile bataille des mairies écolos

Veolia-Suez : la bataille des oligarques de l’eau

Bataille de chiffres : qui dit vrai sur les "lits de réa" ?

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"