"La bataille du climat" : 50 ans de lutte retracées dans un documentaire

FRANCOIS GUILLOT / AFP

La bataille du climat a commencé précisément il y a 50 ans. Un film exceptionnel et haletant raconte la recherche scientifique et les polémiques médiatiques, les mobilisations citoyennes et les manœuvres de lobbies, les joutes politiques et les négociations internationales. Mais surtout, les avancées réelles et les espoirs déçus. A ne pas manquer, le 6 novembre à 20h55 sur France 5.

Pour la première fois, un film retrace 50 ans d’histoire contemporaine, centrée sur la lutte contre le changement climatique. "La bataille du climat" a démarré en 1972 : le danger "des activités ayant une répercussion" climatique est évoqué lors de la première Conférence des Nations Unies sur l’Environnement à Stockholm (Suède). "Dès lors, une lutte féroce s’engage, entre les gouvernements, les entreprises et les ONG", racontent les deux réalisateurs, Elena Sender, ancienne grand reporter à Sciences et Avenir, et Alexis Barbier-Bouvet. "Elle oppose convaincus et sceptiques : ceux qui veulent agir pour éviter la catastrophe annoncée et ceux qui ont intérêt à ne pas bouger".

Des scientifiques pris en tenaille

Les scientifiques qui produisent des connaissances toujours plus précises et abondantes, sont eux pris en tenaille. On sait depuis le 19e siècle que le CO2 s’accumule dans l’atmosphère lorsqu’on brûle des énergies fossiles, provoquant un effet de serre. Et depuis les années 70, les modèles informatiques ont permis de prédire qu’une augmentation de la température moyenne terrestre aurait des répercussions dramatiques entrainant la fonte des glaces terrestres, la hausse du niveau de la mer, des perturbations de saisons etc.

Mais si les alertes se sont succédées, les actions concrètes, efficaces pour éviter les catastrophes annoncées, se font désirer. Pourquoi ? Ce film retrace justement ces cinquante années écoulées, entre recherche scientifique et polémiques médiatiques, mobilisations citoyennes et manœuvres de lobbies, joutes politiques et négociations internationales, avancées réelles et espoirs déçus.

Une bataille qui se heurte aux conflits

L’une des forces du documentaire est de raconter comment la bataille pour le climat est venue elle-même se heurter à d’autres conflits. Si Margaret Thatcher pousse à la création du GIEC en 1988, c’est parce qu’elle a une formation scientifique, mais aussi parce qu’elle est aux prises, dans son pays, avec les puissants syndi[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi