Ces baskets Nike improvisées n'ont pas empêché une sportive de 11 ans de remporter ses courses

LE BON LIEN - Ses chaussures étaient très loin d’être conventionnelles. Mais cela n’a pas empêché Rhea Bullos, 11 ans, de remporter trois médailles d’or lors d’une compétition organisée entre des écoliers des Philippines

 Entre le 7 et le 12 décembre, le groupe Iloilo Schools Sports Council Meet, qui regroupe huit écoles de sport aux Philippines, a organisé une compétition entre ses athlètes. Et Rhea Bullos, 11 ans, n’y est pas passée inaperçue. 

Sur Facebook, un internaute résidant à Iloilo, une province des Philippines, a partagé plusieurs photos de la jeune fille, en attirant particulièrement l’attention sur ses “chaussures”: en réalité, de simples bandages autour des pieds et sur lesquels le logo de Nike a été dessiné au feutre. 

Sur Facebook, la publication originale a été partagée près de 1000 fois, avant d’être relayée aussi sur Twitter. Et les commentaires ont été particulièrement élogieux: car avec ses chaussures de substitution, Rhea Bullos a remporté trois courses, le 400m, le 800m et le 1500m. 

De nombreux internautes ont ensuite interpellé les grandes marques sportives, dont Nike, pour qu’ils se rapprochent de la jeune fille. Car si aucune raison n’a été avancée pour expliquer ces bandages en guise de chaussures, le manque de moyens financiers reste sans doute le plus plausible.

Leur demande a été entendue. Selon le journal local “Daily Guardian”, qui publie des photos à l’appui, Rhea Bullos s’est vue offrir des chaussures, chaussettes et un sac de sport par un centre commercial. De quoi améliorer un peu plus ses performances déjà excellentes, même quasiment pieds nus.  

Retrouvez cet article sur le Huffington Post