Basketball Africa League: premières détections à New York

50 joueurs venus d'Afrique, des Etats-Unis et du monde entier doivent se retrouver sur le terrain d'entraînement des Brooklyn Nets de New York les 4 et 5 décembre, pour une première session de détection en vue de l'ouverture de la nouvelle Basketball Africa League en mars 2020.

La Basketball Africa League (BAL), nouvelle compétition issue de la collaboration entre la NBA et la Fédération internationale (FIBA), se précise. Lundi 2 décembre, la NBA a annoncé les dates du premier Combine, cette période de détection des joueurs qui prendront part à la compétition qui doit débuter en mars 2020. Ces deux journées de détection auront lieu les 4 et 5 décembre au HSS Training Center, le terrain d'entraînement des Brooklyn Nets à New York.

Un pas supplémentaire en attendant les grands débuts

Selon la NBA, « 50 jeunes joueurs issus d'Afrique, des Etats-Unis et du monde entier » prendront part à divers tests et des matches à cinq contre cinq sous les yeux attentifs des scouts, coachs, dirigeants et de quelques invités prestigieux tels qu'Amadou Gallo Fall, vice-président de la NBA et patron de NBA Africa, l'immense ex-joueur congolais Dikembe Mutombo ou encore Luol Deng, l'Anglo-soudanais fraîchement retraité des parquets de NBA.

Pour rappel, 12 équipes de 16 joueurs participeront à la première BAL qui aura lieu en Egypte au Caire, au Sénégal à Dakar, au Nigeria à Lagos, au Maroc à Rabat, en Tunisie à Monastir. La ville de Kigali au Rwanda accueillera les finales. Chaque équipe devra compter au moins huit joueurs de la nationalité de l'équipe représentée, quatre joueurs étrangers maximum et pas plus de deux joueurs non-africains. Ce premier Combine « donnera aux équipes l'opportunité d'évaluer un vivier de talents plus important, dans le but qu'elles se renforcent en amont de notre première saison », explique Amadou Gallo Fall.