Basket - NBA - NBA : les Los Angeles Lakers surpris à domicile par Orlando

L'Equipe.fr

Malgré l'absence de son meilleur marqueur, Evan Fournier (quadriceps), le Magic a mis fin à une série de neuf victoires des Lakers en gagnant au Staples Center (118-119). Markelle Fultz n'a pas été n°1 de la Draft (en 2017) pour rien. Il fallait seulement attendre pour en avoir confirmation. Le jeune meneur du Magic (21 ans), dont le début de carrière a été gâché par des soucis d'épaule, a été le grand homme d'Orlando lors de la victoire inattendue (118-119) des Floridiens sur le parquet du leader de la conférence Ouest, les Lakers de LeBron James (19 points à 7/19 et 19 passes, son record). Un match qui s'est déroulé en l'absence du meilleur scoreur de chacune des deux équipes, Anthony Davis d'un côté (cou), Evan Fournier (quadriceps) de l'autre. « Dans cinq ans environ, Doumbouya portera Detroit sur son dos » Fultz a réussi un triple double (21 points, 11 rebonds, 10 passes pour une seule balle perdue) et a surtout réussi ce dont il « avait rêvé », a-t-il confié, à savoir faire la différence dans le money time. L'ancien Sixer a inscrit deux doubles pas cruciaux dans les 40 dernières secondes, entrecoupés par un trois points de James pour maintenir la pression. Mais le leader de Los Angeles a ensuite manqué un autre tir primé qui aurait pu envoyer le match en prolongation. Ce qui met fin à une série de neuf succès de suite des Californiens, qui n'avaient plus perdu depuis trois semaines.

Cette défaite intervient à un mauvais moment puisque les Lakers vont désormais disputer cinq matches de suite à l'extérieur, les deux premiers à Houston (où ils devraient récupérer Anthony Davis après dix jours d'absence) et Boston. Mais une victoire aurait été un hold-up ou presque. Le Magic a longtemps été devant avec une avance qui est montée jusqu'à 21 points (66-87, 30e), avant que le banc des Lakers, Quinn Cook en tête (22 points), ne remette leur équipe dans le match. Le bon point du jour côté Lakers, les remplaçants ayant rendu LeBron James « fier ». Mais battu. Match étrange pour Batum Parmi les autres Français, hormis la très belle perf' de Sekou Doumbouya, Ian Mahinmi (8 points à 2/7, 7 rebonds, 2 passes, 2 contres en 30 minutes) et Washington ont été battus à Chicago (115-106), tout comme Nicolas Batum (0 point à 0/4, 7 rebonds, 7 passes en 21 minutes) et Charlotte à Denver (100-86). Jaylen Hoard (Portland) n'a pas joué lors du succès de Portland à Houston (107-117).