Bas-Rhin : ce que l'on sait de la profanation d'un cimetière juif à Westhoffen

franceinfo

Consternation à Westhoffen. Dans le cimetière de la commune du Bas-Rhin, 107 tombes juives ont été profanées, mardi 3 décembre, recouvertes de tags représentant des croix gammées. "Nous ferons en sorte que les auteurs soient condamnés", a assuré le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, mercredi, lors d'une visite sur place.

Depuis plusieurs mois, l'Alsace est confrontée à une multiplication de graffitis à caractère antisémite ou raciste. Où en est l'enquête sur cette dernière affaire ? Quelles sont les pistes ? Quelles ont été les réactions ? Franceinfo fait le point sur ces nouvelles profanations qui s'inscrivent dans une longue série.

Que s'est-il passé ?

Mardi 3 décembre, des inscriptions antisémites et des croix gammées ont été découvertes sur une centaine de tombes. Au total, 107 pierres tombales ont été profanées à l'aide de bombes de peinture dans ce cimetière, qui en compte 700 au total. Le nombre "14", considéré comme un symbole suprémaciste blanc, a par ailleurs été retrouvé sur l'une des tombes, a précisé la préfecture.

Le lieu abrite les sépultures de la famille de Jean-Louis Debré, l'ex-président du Conseil constitutionnel. Les tombes de membres des familles de Karl Marx ou de l'ancien président du Conseil socialiste Léon Blum s'y trouvent aussi.

Plus tôt, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi